THIS IS THE END…..

I’m having my very last nap in an airport, at least for a while….. And my thoughts fly back to the beginning of our fantastic journey, almost 10 months ago. I’ve got loads of memories, for sure, but I’ve got a special one to the people I met, from HK to NYC. To you guys, I say MERCI, and to you guys, I write this post in English, so you won’t have to get an app or whatever to translate.

  • Mandy, thanks for all your gifts (I would not even consider to eat without the cutlery you offered me!), and for leading us around the amazing maze of Hong-Kong…
  • Julie & Roger, I had some great time with you guys, thanks again for spotting a picnic area so close to a playground!
  • Richard & Willy, I did enjoy a lot the restaurants we went together, in Palm Beach and in Muri, as well as your fantastic moustache (that’s for Richard, of course…)…
  • Caleb, you’ve been my first boyfriend, and I assume I’ll remember that all my life! Mom and Dad enjoyed your appetite too, and Dad the surf session. Thanks again for your artwork, I’ll hang it on a wall as soon as I’m at home!
  • Haize & Uhain, alias Vague et Vent, mes copains de bacs à sable de Rarotonga. Ma première expérience scolaire a été avec vous, sans parler de la noix de coco rapée, croquée… Bises à vos parents!
  • Véronique, Paul & Emmylou, my only regret is to have met you folks too late… The 3 of you are a great and generous family, And I now know Queenscliff would for sure be a great base camp for re-discovering Australia when I’m a little older!
  • Peter, Heather and family, Adelaide was funny too, my bedroom was like a children’s paradise. Thanks for letting me play with all those toys, and for letting me meet Harper! I hope that Kylie‘s now in better shape, and that Port will someday win another Grand Finale.
  • Teresa & Norman, a special mention to you guys. The food was perfect!!!!! I’m kidding; I loved the way we met, and I’m sleeping every night with Froggy, the plush frog you offered to me. I hope Norman is riding his bicycle again, and that you’ll keep on enjoying life in your aussie way!
  • Marc & Sue, we met by chance, and you saved a part of our journey, with a simple coat hanger….. Dad will always remember breakin’in his own car, and we’ll remember too the great time spent with you in the vineyards, and in Brighton. Say hello to Julie & Santi for me
  • Cathy & Arch, sorry for not having made a swap with you, I hope your stay in France met your expectations. You guys (well, especially you, Kathy!) were a little part of France, back in South Australia, and I’ll long remember my birthday cake and presents as well!
  • John, First thank you for shuttling us from the airport! And then for spending so much time with us, for sharing all that good wine, and for welcoming my Grand-Mother Roberte too! Hope Stéphane will succeed in publishing one book too.
  • Bob & Diane, not meeting you was a pity, but I know you are very good people, as Roland & Josette miss you SO much! Thanks for that great swap!
  • Martin, your Kiwi hospitality was over the call of duty, and I felt simply happy to shout ON-ON, on that first New Zealand’s night. Your tips were fantastic, and thanks to you, we almost never got lost!
  • Simone & Arend, Chance was on our side when we met in that Te-Anau’s campground’s kitchen! I instantly felt the good vibes, and I’m so happy Mom’n Dad keep on staying in touch with you guys! Just come and ski in the French Alps, we’ll be delighted to share some more time with you guys!
  • Ashley & Steph, Thanks for thanks for your great welcome too. Your houses were fantastic, and I loved the old time toys I played with! Dad will always remember his surf session in Onemana too! I’m so glad to meet you again next summer!
  • Amélie, my buddy, I miss you so! You parents are great too, and Mom’n Dad had a fantastic day spent with all of you. Dad is now an accomplished stand-up-paddle-boardrider, thank to your Daddy! Say Hi to Wolf and the others for me!
  • Holly and Peter, that long walk and chat in Devonport were amazing, and I enjoyed it very much. Your neighbourhood is great, and both your lives were so interesting! Peter, your tips about the local architecture were priceless, too. Thanks!
  • Sandra and family, mahalo for your aloha! I did love your hot tub, this is for sure! And eating very locally grown food was fantastic, you remember I’m a food lover… See you next summer!
  • Alain et Myriam! Tes histoires de loup Alain, ne me manquent pas plus que ça, mais votre compagnie était vraiment chouette, petit bout de France au bout du monde! J’espère que Pantoufle pense encore un peu à moi, et j’espère surtout que vous continuez d’être heureux! Quand PaMan ont les yeux qui brillent, je sais qu’ils pensent à une plongée avec toi, Alain!
  • Sue, Greg and Jakey, sharing the house with you guys was a fantastic experience. I’ve rated Jakey’s room best bedroom of my journey, was like a horn of plenty, toy wise! You definitely know what a warm welcome means, and I love that!
  • Allen, meeting you was great, too! I’ve finally spotted a lonely whale off Sans-Souci Beach, on our very last day in HI, thanks for givin me the idea to look for them! Hope we’ll meet again!
  • Emma! J’entends encore parfois ta petite voix m’appelant le matin, depuis le haut de l’escalier! Nous recevoir ainsi pendant tout ce temps fut pour nous tous (je parle aussi pour PaMan) un vrai bonheur! Continue de bien grandir, de bien t’occuper de Hugo, ainsi que d’Encore tes Parents! Je me réjouis déjà de te revoir en Juin! Greg, ne trouves-tu pas ce blogue transfiguré depuis qu’il est justifié?
  • Thomas, mon cousin d’Amérique, enfin du Canada, enfin, de Caussade. Encore une belle rencontre autour d’une assiette!
  • Barbara, j’ai adoré partager mon assiette avec toi! enfin, que toi tu partages avec moi! Mais je n’oublie ta main gentillement prêtée également à notre rencontre avec les éléphants du National Museum.
  • Last but not least, Rebecca & Adam, I’d like to meet you too! But I do know that Mom’n Dad are so fond of NYC that they’ll bring me there again, the soonest the best! Cheers.

Luv U all,

Alix…..

JE REVE D’ECRIRE UN BILLET DE BLOG…….

Ou j’écris un billet en rêvant, je ne sais plus très bien. Je suis en tout état de cause dans l’avion qui me ramène, ainsi que PaMan, bien sûr, vers Sydney, et j’avoue avoir eu un léger pincement au coeur lorsque j’ai appris qu’il m’allait falloir remettre des chaussures (vous savez, le truc qui se met sur les pieds dans les pays froids). En parlant de froid, ces derniers jours dans les îles ont été plutôt frais, le vent venant de l’Antarctique, et j’ai même dû dormir avec une couverture… vous imaginez? Remboursez, remboursez!!!!!!!!!!!! Je plaisante, avec une maison pareille, on se fait à tout!

Il faut que vous sachiez que j’ai rencontré Vague et Vent (qui est la traduction de leur prénom en basque, j’espère qu’ils ne m’en voudront pas de l’oubli….), deux nouveaux copains se ressemblant comme 2 gouttes d’eau, et avec lesquels j’ai même pu parler en français, puisqu’ils le sont! Uhain et Haize, après email de leur Maman! Bon, ils ont 2 ans ou presque, et s’expriment sans doute moins que moi, mais ils comprennent déjà le basque (Maman), le français (Papa), l’anglais et le maori, sans oublier un peu d’espagnol, puisque leur Mamie réside au Mexique! Pas mal non? Leurs parents sont installés à Rarotonga depuis quelques années, lui surfeur pro et elle photographe et Maman, ils profitent de la vie des îles, douce comme un loukoum et chaude comme un crumble à la rhubarbe. Rencontrés un peu par hasard il y a quelques jours, nous sommes même allés ensembles à l' »école » ce matin, pendant que Papa faisait du ménage. Bon, la pre-school, comme ils disent ici, est plutôt une grande garderie où les parents peuvent rester ou non, où pleins de jeux sont disponibles pour les enfants, qui jouent sous la surveillance bienveillante de 3 « maîtresses ». 2 dollar kiwi la matinée, beaucoup de liberté, et de la peinture pour moi! Mon oeuvre est en ce moment exposée sur le réfrigérateur de Willy et Richard, où j’espère qu’elle trônera longtemps. Ces derniers nous ont rejoint à la maison en début d’après-midi, et nous avons donc pu passer encore un peu de temps ensemble (je vous rappelle que Richard est mon pote!) avant que nous n’allions à l’aéroport. Je savais depuis quelques jours que nous allions reprendre l’avion, et je m’en faisais une joie, car avion signifie pour moi bouffe et dessins animés à gogo…..

PaMan ne sont pas forcément très joyeux à cette idée (c’est un hamburger qui se cache sous le papier alu….MIAM), mais ils n’ont pas le choix, nananèreuuuuuuu.

Nous avons du coup appris quelques bricoles sur ces îles, qui sont certes paradisiaques,

mais où les maisons des « étrangers » ne se construisent que sur des terrains loués pour 60 ans, où, pour monter une affaire, il faut soit un demi-million d’€, soit un partenaire local qui, même si vous supportez la totalité de l’investissement, sera propriétaire à 70% de ladite affaire…. Ces iliens sont des malins, nous avons aussi payé une taxe de départ de 55 dollars kiwi par tête!!!! Bienvenue gratuite, départ payant!!!! Nous avons aussi appris qu’une des îles du chapelet du nord de l’archipel se nomme Nassau, comme la capitale des Bahamas, et que Cook n’a pas vraiment découvert cet endroit qui porte pourtant son nom.

Etonnant, non?

Je vous embrasse depuis les bras de Morphée,

Alix.

Au fait, pour plus de photos, rendez-vous dans la section Photos/iles Cook

LA VIE DE CHATEAU

Le paradis sur terre, donc, depuis que le soleil est revenu. PaMan ont regardé ailleurs lorsqu’ils ont appris que la spécialité de l’endroit était d’être aussi un paradis fiscal, avec un “flat rate” de 20% à faire entrer en transe tout conseiller fiscal se respectant; ils ont, donc, regardé ailleurs, vers le lagon, en l’occurrence… et quel lagon!!!!!! Il faut quand même bien avouer que lorsqu’il fait beau, les paysages changent radicalement.

Vous vous doutez que mon expérience des plages est plutôt limitée, rapport a mon petit âge, mais aujourd’hui, PaMan se sont laissé aller à élire notre plage du jour plus belle jamais foulée de leurs pieds… C’est vous dire!!!!!!!

Pour y parvenir, nous avons pris à droite en sortant de la maison et, l’ayant loupée (la plage précitée, pour ceux qui ne suivraient pas), nous avons fait un tour de l’ile pour rien. Il faut dire que Rarotonga est plus petite que le lac d’Annecy, et que prendre à droite ou à gauche en sortant de la maison n’a aucune autre conséquence que de rouler 30min de plus ou de moins pour arriver à bon port……..

Ce pays est vraiment tout petit (30000 âmes), et tout détendu, aussi. Personne ne met de casque, personne n’attache sa ceinture, et je vous laisse imaginer la surprise des douaniers en voyant arriver un siège bébé!!!!! Ils n’en avaient pas souvent vu…

La maison dans laquelle nous habitons quelques temps,

Est tout a fait remarquable, vous la trouverez en entrant ces coordonnées :

-21.224197,-159.829853

sur www.maps.google.com

Plutôt près de la mer, isn’t it?

Elle est conçue autour d’une pièce à vivre, avec de grands corridors extérieurs donnant sur des chambres. Cette configuration donne une architecture très aérée, mais surtout me laisse beaucoup de place pour faire du tricycle (je sais pédaler!!!!!!!!!).

Viennent ensuite une vingtaine de mètres de jardin tropical, puis la plage, où j’améliore chaque jour mes capacités de bâtisseuse,

puis l’océan Pacifique… où Papa travaille son équilibre en pratiquant le stand-up paddle,

où Maman pagaie pour me faire visiter le lagon….

La vie est belle…

Mes petites phrases…

Citation

« La vie est belle », 3 Septembre, dans les vestiaires avant d’aller à la piscine

« Ca mérite un gros calin ça »: régulièrement

« oh m..de », pas souvent… on se demande de qui elle tient ça. Entendu notamment quand nous étions enfermés hors de notre camping-car, à Naracoort, au retour des 12 apostles

« Papa, je te rassure, je te fais un gros calin après »

« Papa, arrête avec tes questions stupides » (pas d’inquiétude, cela vient juste d’un livre qu’on vient de lire!)

« Dis donc, il est magnifique ce bateau » (qu’est ce qu’elle parle bien…)

« Maman: -Tu préfères Cluses ou Ici? Alix: – Ici, parce qu’on voyage »

« Oh, que je l’aime cette maman… Ca mérite un gros calîn, ça! » (en faisant le bisou de bonne nuit)

« Papa, je ferme la porte pour pas que tu me vois à poil » (hotel à NY)

« C’est pas le vrai » en voyant Mickey sur Hollywood n-boulevard, enfin, qqun déguisé en Mickey