JE REVE D’ECRIRE UN BILLET DE BLOG…….

Ou j’écris un billet en rêvant, je ne sais plus très bien. Je suis en tout état de cause dans l’avion qui me ramène, ainsi que PaMan, bien sûr, vers Sydney, et j’avoue avoir eu un léger pincement au coeur lorsque j’ai appris qu’il m’allait falloir remettre des chaussures (vous savez, le truc qui se met sur les pieds dans les pays froids). En parlant de froid, ces derniers jours dans les îles ont été plutôt frais, le vent venant de l’Antarctique, et j’ai même dû dormir avec une couverture… vous imaginez? Remboursez, remboursez!!!!!!!!!!!! Je plaisante, avec une maison pareille, on se fait à tout!

Il faut que vous sachiez que j’ai rencontré Vague et Vent (qui est la traduction de leur prénom en basque, j’espère qu’ils ne m’en voudront pas de l’oubli….), deux nouveaux copains se ressemblant comme 2 gouttes d’eau, et avec lesquels j’ai même pu parler en français, puisqu’ils le sont! Uhain et Haize, après email de leur Maman! Bon, ils ont 2 ans ou presque, et s’expriment sans doute moins que moi, mais ils comprennent déjà le basque (Maman), le français (Papa), l’anglais et le maori, sans oublier un peu d’espagnol, puisque leur Mamie réside au Mexique! Pas mal non? Leurs parents sont installés à Rarotonga depuis quelques années, lui surfeur pro et elle photographe et Maman, ils profitent de la vie des îles, douce comme un loukoum et chaude comme un crumble à la rhubarbe. Rencontrés un peu par hasard il y a quelques jours, nous sommes même allés ensembles à l' »école » ce matin, pendant que Papa faisait du ménage. Bon, la pre-school, comme ils disent ici, est plutôt une grande garderie où les parents peuvent rester ou non, où pleins de jeux sont disponibles pour les enfants, qui jouent sous la surveillance bienveillante de 3 « maîtresses ». 2 dollar kiwi la matinée, beaucoup de liberté, et de la peinture pour moi! Mon oeuvre est en ce moment exposée sur le réfrigérateur de Willy et Richard, où j’espère qu’elle trônera longtemps. Ces derniers nous ont rejoint à la maison en début d’après-midi, et nous avons donc pu passer encore un peu de temps ensemble (je vous rappelle que Richard est mon pote!) avant que nous n’allions à l’aéroport. Je savais depuis quelques jours que nous allions reprendre l’avion, et je m’en faisais une joie, car avion signifie pour moi bouffe et dessins animés à gogo…..

PaMan ne sont pas forcément très joyeux à cette idée (c’est un hamburger qui se cache sous le papier alu….MIAM), mais ils n’ont pas le choix, nananèreuuuuuuu.

Nous avons du coup appris quelques bricoles sur ces îles, qui sont certes paradisiaques,

mais où les maisons des « étrangers » ne se construisent que sur des terrains loués pour 60 ans, où, pour monter une affaire, il faut soit un demi-million d’€, soit un partenaire local qui, même si vous supportez la totalité de l’investissement, sera propriétaire à 70% de ladite affaire…. Ces iliens sont des malins, nous avons aussi payé une taxe de départ de 55 dollars kiwi par tête!!!! Bienvenue gratuite, départ payant!!!! Nous avons aussi appris qu’une des îles du chapelet du nord de l’archipel se nomme Nassau, comme la capitale des Bahamas, et que Cook n’a pas vraiment découvert cet endroit qui porte pourtant son nom.

Etonnant, non?

Je vous embrasse depuis les bras de Morphée,

Alix.

Au fait, pour plus de photos, rendez-vous dans la section Photos/iles Cook

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s