ISLANDE, CROIRE OU NE PAS CROIRE AUX CHATS NOIRS…

Ces vacances, une fois n’est pas coutume, ont commencé par un genre de série noire tout à fait bizarre. Comme vous le savez, PaMan ont une fois encore échangé la maison de Cluses pour que nous passions la semaine sur l’île, ainsi que la voiture, histoire d’éviter le coût d’une location sur place ; on nous avait en effet raconté que l’Islande est un pays où tout est hors de prix, oui, tonton Éric, même plus cher que la Norvège !

Alors pour essayer de simplifier au maximum, nous envoyons un jeu de clés à Inga et Valdi, à Reykjavik, afin que ces derniers récupèrent la voiture directement sur le parking de l’aéroport (nous partons pratiquement dans l’avion qui les a amenés).

Et puis bon, le temps passe, et les clés ne sont toujours pas arrivées à deux jours du départ… nous apprenons finalement que la douane islandaise a fait des siennes, et que les clefs sont bloquées là (un jeu de clefs tout pourri, tu parles d’une tentative de contrebande, nan mais j’te jure…).

PaMan préparent un plan B, qui consistera à planquer la clé de la voiture sur ladite Seat, de façon à ce que nos vikings la récupèrent, rien de plus simple à priori !

Seulement voilà, Papa, pourtant pas si maladroit d’ordinaire, et alors même qu’il charge l’auto des valises, laisse tomber le plan B entre la cabine de l’ascenseur et le puits de ce dernier… Chui morte de rire !!! Enfin, sur le moment, pas trop, mais maintenant que j’y repense…. Un grand moment de solitude et une « partie de pêche aux clefs » plus tard, le problème est réglé, nous embarquons enfin… dans une voiture qui ne veut pas démarrer. L’auto de Maman est très rarement capricieuse, mais elle a choisi ce jour, et ce moment pour faire parler d’elle. Papa, qui pense que le pire est déjà derrière lui, insiste un peu, avec succès, nous sommes en route !

Le vol est un peu long et, lorsque nous arrivons enfin en vue des côtes islandaises, je refuse simplement de croire ce que je vois : neige, neige, neige. Je pense que PaMan se moquent de moi lorsqu’ils m’annoncent que tout ceci est de la neige. Non mais, je ne suis pas tombée de la dernière pluie, et je SAIS que ce sont des nuages qui sont déguisés en neige ! Et il me faudra un démenti officiel de tous les passagers de l’avion pour admettre enfin que nous nous dirigeons vers une île couverte de glaciers !

IMG_0422

Nous l’avons fait, malgré une mauvaise étoile, nous sommes dans la voiture de nos « exchangees », la même –côté du volant mis à part- que celle que nous avions à Adelaide, il y a si longtemps ! et arrivons sans encombre à l’appartement, par une magnifique fin d’après-midi islandaise, soleil de plomb, soit 13°, et mer d’huile. Je ne vous raconte pas l’appart, qui est génial, et a été préparé pour moi, les filles de la maison ayant ressorti les vieux jouets !

La série noire ne reprendra que le lendemain matin, alors que nous essayons, en vain, de faire démarrer la Honda, il semble que Papa ait oublié d’éteindre les phares, et la batterie est à plat…

Quand ça veut pas, ça veut pas !

Alors je vous laisse vous marrer, et vous moquer, un peu, de Papa, et puis je vous raconte l’Islande !

2 réflexions au sujet de « ISLANDE, CROIRE OU NE PAS CROIRE AUX CHATS NOIRS… »

  1. Ah ah ah ! super, l’histoire des clés ! et de la batterie à plat, et de… quoi encore… éruption d’un volcan, débordement d’un glacier à la vanille… J’attends la suite avec impatience. C’est dur ces épisodes à suspense.

  2. Parfait pour un début de voyage ! Le ton que tu prends, Alix, me parait un peu moqueur … ! Pauvre Papa … Enfin … pour une histoire …. c’est une histoire … que celle du « CHAT NOIR » … Attendons la suite ! .. Mais qu’elle arrive vite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s