ESCAPADE EN TREMBLANT….

J’améliore mon vocabulaire (je suis censée connaitre 300 mots à mon âge, pensez-vous que je sois dans les clous?), et j’ai donc appris le concept d’escapade, en allant passer 2 jours à la « montagne », au Mont-Tremblant, la station préférée des parkinsoniens (j’apprends aussi l’humour noir, comme vous le voyez)… La station, ici appelée centre de villégiature,  se trouve à 90 minutes de route de Brossard, notre camp de base, et nous profiterons de l’occasion pour bruncher avec Michel, le confrère de Papa qui distribue les produits Leki au Canada. Nous allons ainsi manger des crêpes à la « Crêperie Bretonne » (il fallait la trouver, celle-là!!!) de Mont-Saint-Sauveur, un village qui est le berceau, paraît-il, du ski en Amérique du nord. Ces crêpes sont mondialement connues pour être énooOOOoormes, et je me régale autant de l’accent de Michel que des saveurs de mon brunch! Nous visitons ensuite le charmant village où Michel a passé son enfance, et écoutons avec plaisir les anecdotes contées avec talent par ce dernier.

Saint-Sauveur

SAINT-SAUVEUR 2

Dans les années 70, les rivalités entre francophones et anglophones étaient en effet si intenses qu’elles finissaient souvent en batailles rangées….. Cette époque est belle et bien passée, les rivaux se sont entendus sur les prix exorbitants des terrains, et chacun profite de confortables revenus touristiques. Le Musée du Ski des Laurentides nous apprend que les montréalais viennent passer le week-end dans la région depuis le début du 20ième, et que la fête commençait dès le départ du train qui emmenait tout ce petit monde vers les pentes enneigées.

Je fais ma sieste dans la voiture entre Saint-Sauveur et Tremblant, et me réveille à temps pour observer avec surprise cette station, montée de toute pièce par un groupe canadien, et qui ressemble à s’y méprendre à….. Disneyland. Les toits comme les façades sont vivement colorés, l’architecture inclut nombre de tourelles, arches… Le tout offrant un ensemble cohérent dans sa bizarrerie…. Les gens adorent, puisque Mont Tremblant est LA station à la mode de l’est du continent nord-américain.  Nous profitons d’une fin d’après-midi radieuse pour emprunter une télécabine,

CABRIOLET

Et chausser des patins à glace, pour filer comme des étoiles sur une patinoire naturelle, qui borde une jolie -et authentique- église. Vous savez que je suis une grande fille, et je suis désormais capable de patiner avec de VRAIS patins, tout blanc!

SURIA BONALI

Je pense à mon Tonton Jean-Philippe, et à sa carrière de patineur en virevoltant dans le couchant. Le froid finit par nous pénétrer, et nous quittons la patinoire pour une visite de la station, parsemée de foyers qui réchauffent mes mains et mon coeur, au fur et à mesure de notre promenade.

TREMBLANT

La montagne est vraiment belle au moment du coucher du soleil, mais les températures s’en ressentent, et nous ne tardons pas à annuler une session de luge, pour la remplacer -avantageusement- par une session bouffe (un mot pas du tout péjoratif  ou vulgaire ici au Québec), avant de se rentrer dans notre chez-nous d’une nuit, au (et non à) Kandahar.

Après une bonne nuit de sommeil, et pour Maman une extraordinaire session de Jacuzzi au clair de lune, nous ouvrons l’oeil sur un ciel bas et neigeux, et retournons donc flâner dans les rues de la station, pour tomber sur un atelier à Doudou! Cette échoppe permet aux chalands de créer de toute pièce leur doudou, en en choisissant les moindres détails. PaMan (surtout la seconde moitié, d’ailleurs…) ont l’idée de ramener un de ces doudous en guise de cadeau-mascotte pour mes futurs camarades de classe! Génial, non? Nous partons alors en quête du doudou parfait, celui qui évoquera au mieux notre aventure, pour tomber en arrêt devant un magnifique (et typique au Canada 😉 ) kangourou, que nous affublerons de quelque équipement canadien; il représentera ainsi l’alpha et l’oméga de notre voyage…..

KANGOUROU FOURRE

Après avoir rembourré le Kangourou, nous lui insérons des voeux d’amitié et de protection, sous la forme d’un ange gardien et d’une étoile rose, pour sceller ma future amitié avec mes copains de la classe de Céline!

PROTECTION & FRIENDSHIP

Nous nous occupons ensuite d’officialiser la naissance du doudou en le baptisant, et en lui éditant un passeport, qui lui permettra de rentrer en Europe avec nous!

BAPTEME

Doudou se nomme désormais Skippy! Ses papiers sont en règle, et c’est même moi qui ai tapé son nom sur les documents officiels! Chui trop fière, et la vendeuse (ici, on dit le commis, ils ont fous ces québécois!) n’en croit pas ses yeux!

Nous passons ensuite par le magasin de vêtements et affublons donc notre pote à poche d’un chouette T-shirt siglé Tremblant, et d’un ensemble bonnet et écharpe du meilleur goût; le tour est joué!!!!

DONE!

Skippy rentrera avec nous dans sa valise, il montrera son passeport aux douaniers, et ira rencontrer ses copains dès la prochaine rentrée!

Nous quittons Tremblant sous une neige battante, et prenons la route, qui nous semble assez typique du Canada,

EPINAL

Pour faire halte dans la non moins typique bourgade de Saint-Agathe-des-Monts, son lac (gelé), son joli centre-ville et ses rues enneigées!

ST ADELE

Je retrouve après une courte et pluvieuse session de luge (il pleut à Montréal!) ma copine Emma, et nous finissons la journée en s’amusant littéralement comme des petites fo(i)lles!

BIG BAZAR

Le reste de ma semaine va se passer dans les rues de la ville, nous nous baladerons dans la vieille ville, puis trainerons dans la ville souterraine, avant de reprendre la route vers ma prochaine chambre, dans une ville surnommée la Grosse Pomme, tout un programme pour votre serviteur, comme vous vous en doutez!

LUV U,

Alix.

2 réflexions au sujet de « ESCAPADE EN TREMBLANT…. »

  1. Au niveau des paysages, tu ne seras pas trop dépaysée en rentrant (quel vilain mot !), sauf que la couche de neige est moins épaisse et le thermomètre bien plus haut. Bisous à tous les 4 (je compte Skippy bien sur !)

  2. Bonjour les Québèquois…Je vous embrasse tous les 3 et transmettez à Skippy qu’il est le bienvenu à Scionzier-Les-Bains-de-Pieds……Pas mal non ? cette nouvelle appellation….
    Je vous attends de pied ferme pour trinquer tous ensemble ….Bisous !
    Cela me ferait plaisir qu’Alix m’envoie une carte postale avec un joli dessin ù mon adresse :
    Laurette Nguyên 9 Clos des Bouleaux – F – 74950 SCIONZIER
    Merci beaucoup….et n’oubliez pas de la poste sous enveloppe….Elle arrivera avant vous n’est-ce pas ? A bientôt ………

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s