UNE JOURNEE AU ROYAL NATIONAL PARK….

Les Britanniques ont été parmi les premiers à mettre en place un système de parcs nationaux, le saviez-vous? En 1876, ils décident de protéger toute une zone qui se trouve au sud de Sydney, et la baptisent « The Royal National Park ». Vous vous demandez peut-être pourquoi je parle des anglais, mais l’Australie n’est indépendante que depuis 1901!!!

Nous avons donc pris la voiture, et, à une heure de cette ville de 3,5 millions d’âmes, nous nous trouvons perdus pas tout à fait au milieu de nulle part (nous voyons en effet les gratte-ciel au loin) dans un site magnifique, mélange de bush et de forêt d’eucalyptus, bordé par la Mer de Tasmanie qui vient saper de hautes et somptueuses falaises de « sandstone ».

Après un arrêt au centre d’information, où nous verserons cette fois-ci notre dîme (nous avons resquillé, en bon français, lors de notre dernier passage….), et demandons conseil à un ranger, qui nous indique une promenade qui sera dans mes cordes (je marche maintenant jusqu’à 5km, les amis!) et néanmoins belle. Nous ne serons pas déçus.

Nous attaquons par un chemin carrossable qui manque singulièrement d’intérêt, mais bifurquons vite sur une sente étroite et sinueuse comme un film de Woody Allen qui nous emmène en bord de mer.

Nous nous dirigeons au son des vagues et des grenouilles qui pullulent par ici vers une charmante crique, où coule un filet d’eau.

J’ai la surprise d’avoir droit à un en-cas (PaMan se mettent parfois au goût du jour, en me donnant à manger entre les repas…..), pain et chocolat. Nous faisons la pause face à la mer, et Mickey, bien qu’il n’aie pas beaucoup marché, prend un repos réparateur sur un hamac de fortune, bercé par le vent et le bruit des vagues se déchainant contre les falaises.

Nous croisons âme qui vive, mais vraiment une seule, sur le chemin du retour, et pique-niquons dans un endroit magique, un calme lagon dans lequel se déverse la mer à marée haute (ce qui n’est pas le cas),

mais aussi une charmante cascade.

Ce parc est célèbre pour ses plages de surf, mais aussi pour les cascades, nombreuses à se jeter directement dans l’océan…

Ce jour, messieurs dames, j’ai décidé d’innover, et j’accepte donc de faire la sieste dans la voiture, allongée sur le siège arrière (pour ceux qui ont déjà sauté sur leur téléphone pour appeler SOS parents irresponsables, la voiture est aérée, à l’arrêt, et à l’ombre), pendant que Maman profite d’un temps de lecture, et que Papa complète sa journée par une heure et demi d’un magnifique bushwalking le long des falaises, à travers des paysages variés et des couleurs de roche dont l’intensité est étonnante.

Un petit arrêt gouter nous emmène dans une localité intégrée au parc, puis nous nous rentrons tranquillement, dans les bouchons de sortie de bureau, au rythme de nombreuses chansons et comptines récitées en choeur dans l’auto.

Oh, j’allais oublier! Pas un nuage, et 21°C au compteur….. Rude journée d’hiver.

Luv u,

Alix.

Publicités

2 réflexions au sujet de « UNE JOURNEE AU ROYAL NATIONAL PARK…. »

  1. Cette fois, c’est décidé, je prends mon billet d’avion. Alléchée, certes, par ces superbes couleurs de sableroche, mais aussi et surtout par le pain, le chocolat, et les clapotis clapotis. C’est bon de vous savoir si bien loin là-bas les amis ! Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s